Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livre

  • Citations exclusives-Douglas Kennedy

    "J'ai commencé à voyager quand j'ai commencé à lire."

    "Quand j'étais enfant, j'ai commencé à lire 2-3 livres par semaine, c'était mon refuge."

    "On lit pour comprendre qu'on n'est pas seul."

    "L'écriture, oui, c'est un art, mais c'est aussi un métier, une discipline."

    "Ecrire, c'est être seul, physiquement et existentiellement."

    "Tous mes romans sont assez autobiographiques, mais sous le vernis."

    "Le plus grand mystère de sa vie, c'est soi-même. Et c'est la plus grande lutte aussi."

    "Souvent, on construit sa propre prison, parce que l'on a peur de la liberté."

    "Le sujet pour un écrivain est la vie des autres, pas son nombril. Toute vie est un roman."

  • Citations exclusives- Didier et Julien Decoin

    "L'écriture est souvent un moyen de se débarasser d'une tragédie qui vous hante". Didier Decoin

    "Dans une vraie fiction, il y a forcément un peu de soi-même." Julien Decoin

    "L'absence de vertige me panique." Julien Decoin

  • Citations exclusives-Philippe Besson

    Chose promise, chose due, quelques phrases notées lors des conférences ce weekend, donc exclusives s'ils ne l'ont pas déjà dit ailleurs.... On commence par Philippe Besson :

    "Dans tous les romans que l'on écrit, il y a toujours une part intime, même infime (...) Les gens ont besoin de croire que c'est vrai. Il est évident que chacun des livres que l'on écrit donne des clés sur soi-même."

    "Ce qui était compliqué, ce n'était pas moi, mais le regard des autres sur moi. J'ai été sauvé par des livres et par des films."

    "Les mensonges, j'en ai fait mon métier, je suis devenu romancier."

    "L'écriture est un moyen pour lutter contre l'absence, contre la disparition des gens que l'on a aimé (...) La magie de l'écriture est de faire ressurgir des souvenirs oubliés."

    "Les écrivains sont des voleurs d'instant, des éponges."

    "On peut tirer de la discrimination que l'on subit un surcroît de détermination."

     

  • Dédicaces...

    J'ai donc fait ma "groupie" samedi à la Fête du Livre de Talloires (superbe site au bord du lac d'Annecy) en assistant à plusieurs conférences des auteurs présents (d'où quelques citations exclusives dans les jours à venir!) et en demandant des dédicaces. Points communs des écrivains présents (Jean-Christophe Rufin, Christophe Carlier, Philippe Bessoin, Grégoire Delacourt, Didier et Julien Decoin, Serge Joncour, Douglas Kennedy.... entre autres..) : ils sont tous très accessibles et époustouflés de la beauté du lieu découvert sous un soleil de plomb!

     

     

  • Citation cicéronienne

    "Une maison sans livres, c'est comme un corps sans âme"

     

    Cicéron

  • Livres et voyages immobiles

    "Dans cette famille immobile, j'ai découvert très tôt que je pouvais quand même faire de grands voyages. Grâce aux romans qui furent mes premières clés de bagnole, puis devinrent très vite des manches d'avion, des roues de grands voiliers m'emmenant de l'autre côté des océans, rencontrer d'autres peuples et oublier le monde si petite dans lequel j'avais atterri par erreur."

    dans L'oeil du prince, Frédérique Deghelt

  • Fête du livre de Talloires - 27 et 28 mai 2017

    Je l'ai découverte pour la première fois l'année dernière, sous la pluie, et pour rien au monde je ne la manquerai cette année, au vu des auteurs présents (au hasard, Douglas Kennedy, Philippe Besson, Didier Decoin, Dominique Besnehard, Jean-Christophe Rufin, Grégoire Delacourt, Serge Joncour...). Je risque d'y passer la presque totalité des deux jours.

    Pour en savoir plus : http://www.fete-du-livre-talloires.com/fr/accueil,1.html

     

  • Citation d'actualité (politique)

    "Un livre, c'est un peu comme un homme politique : il n'est rien sans l'électeur."

     

    Vincent Roca

  • Citation livresque

    "Si vous ne lisez que les livres que tout le monde lit, vous ne pouvez que penser comme tout le monde".

     

    Haruki Murakami

  • Ambition ultime

    "(...) puisqu'au fond, je n'avais aucune ambition, sinon de lire des livres et écrire les miens, posséder une table de bois sur laquelle travailler en paix dans la lumière du matin, avoir assez d'argent pour nourrir mes enfants, assez de temps pour aimer qui j'aimerais, et que jamais personne ne décide à ma place de quoi que ce soit".

     

    dans Une activité respectable et Julia Kerninon

    (La presque totalité de ce court livre aurait pu faire l'objet d'une citation, puisqu'il s'agit d'une ode à la lecture et à l'écriture).

  • Allez, je me lance : autocitation!

    "La lecture est un bouclier, l'écriture un exutoire."

    Adémar Créach

  • Livre et voyage

    "J'aime le fait que chaque livre - n'importe lequel - est un voyage à lui tout seul. On l'ouvre et nous voilà partis..."

    Sharon Creech

  • Citation enchantée

    "La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté".

    François Mauriac

  • Blogs d'écrivains

    Une fois n'est pas coutume, je vous indique ici deux blogs d'écrivains publiés. Vous trouverez ci-joint dans mes lectures de mars 2 livres de Thomas Vinau et 1 de Vincent Cuvellier. En furetant un peu sur le net, j'ai vu qu'il tenait eux-mêmes des blogs.... alors les voici (ci-dessous et ci-contre), réunis certainement pour la 1ère fois... alors que leurs styles n'ont vraiment rien en commun. Vive l'éclectisme!

    Pour Thomas Vinau : http://etc-iste.blogspot.fr/

    Pour Vincent Cuvellier : http://vincentcuvellier.canalblog.com/

     

  • Citation le temps de lire

    "Le temps de lire, comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre".

     

    Daniel Pennac

  • De l'importance de la poésie....Citation

    Jacques Lusseyran raconte dans son livre "Le monde commence aujourd'hui" l'importance de la poésie, notamment lorsqu'il était en camp de concentration.

    Ainsi il écrit : "J'apprenais que la poésie est un acte, une incantation, un baiser de paix, une médecine. J'apprenais que la poésie est une des rares, très rares choses au monde, qui puisse l'emporter sur le froid et la haine."

  • Citation qui donne à réfléchir

    "Nous gagnerions tous beaucoup à mettre la mémoire en quarantaine.

    La petite mémoire du moins, la mesquine, l'encombrante, celle que nous fait croire à cette irréalité, à ce mythe : le Passé"

    dans Le monde commence aujourd'hui, Jacques Lusseyran

  • Citation d'une lecture passée

    Je suis tombée récemment sur une citation extraite d'un livre lu il y a quelques années, et donc non présents dans mes listes ci-contre :

    "Il n'y a que dans les livres que l'on peut changer de vie. Que l'on peut tout effacer d'un mot. Faire disparaître le poids des choses. Gommer les vilenies et au bout d'une phrase, se retrouver soudain au bout du monde".

    in La liste de mes envies, Grégoire Delacourt

  • Coup de coeur : "Arrêtes avec tes mensonges" de Philippe Besson

    J'ai été tellement bouleversée par ce dernier livre que je souhaite le mettre en avant en recopiant ici l'avis déjà publié ci-contre :

    "Bouleversant. J'ai souvent apprécié les livres de Philippe Besson, pas tous, mais souvent. Son dernier livre est bouleversant, très intime. Il y raconte son amour de jeunesse, et on se moque que ce soit avec un garçon, parfois cru, et la rencontre avec le fils de ce dernier. C'est très émouvant, et on découvre aussi comment sa propre histoire (pas seulement cet amour, mais les vacances au bord de la mer, ou autre...) a nourri ses différents livres."

    J'hésite même à le relire immédiatement... Ce dont je suis sûre c'est que je vais lire ou relire ses livres précédents pour y retrouver des traces...

  • Et dans les dernières pages.....

    Toujours dans le même livre :

    " Si tous les livres lus sont autant d'échappées belles sur les routes du monde, écrire, c'est s'inventer des chemins vierges"

    Dit l'un des personnages du Cercle de lecteurs autour d'une poêlée de châtaignes, de Jean-Pierre Otte

  • Encore quelques pages....

    Et de nouveau, on lit dans Un cercle de lecteurs autour d'une poêlée de châtaignes, de Jean-Pierre Otte :

     

    "Un livre est parfois comme un ami qui nous comprend de l'intérieur et avec lequel nous avons le sentiment de dialoguer. C'est un figure devenue familière, fidèle, plus vraie que nature, capable de douter, de pâtir, de vouloir, un ami qui pourrait aussi bien devenir un ennemi intime, un confident ou un souffre-douleur (...) Fermer un livre, c'est parfois vivre une véritable séparation."

  • Quelques pages plus loin...

    Toujours dans Un cercle de lecteurs autour d'une poêlée de châtaignes, de Jean-Pierre Otte :

     

    "J'ai compris que par la lecture on pouvait aller ailleurs, voyager dans l'espace et dans le temps, se glisser dans la peau des personnages, voir par d'autres yeux, à la faveur d'autres appétits ou d'autres passions, se créer en soi-même un univers parallèle, sans pour autant se couper du réel et de tous les impondérables du quotidien."

  • Citation livre en cours...

    Lu dans Un cercle de lecteurs autour d'une poêlée de châtaignes, de Jean-Pierre Otte :

     

    "Un livre n'existe vraiment que dès lors qu'un lecteur l'a recréé en lui-même."

  • Lu en exergue

    « J’écris pour me parcourir. »  Henri Michaux, Passages.

  • Petit poème jeunesse à déguster

    Parc sous la pluie

    Rolande Causse

     

    Des gouttes tombaient.

    Des pages blanches sur les genoux,

    Une fille écrivait.

     

    Chant du papier froissé,

    Chute de la pluie.

     

    Et le rire moqueur

    De la terre détrempée.

  • Citation littéraire et gourmande

    "Lire, c'est boire et manger. L'esprit qui ne lit pas maigrit comme le corps qui ne mange pas"

    Victor Hugo

  • Propositions de lectures

    Comme depuis plus d'un an maintenant, vous pouvez trouver ci-joint mes lectures, et en cliquant dessus, connaître mon avis...Et en tenir compte, ou pas!

    Je suis très contente de débuter l'année  (j'ai un peu triché : je l'ai commencé en 2016 et fini en 2017) avec le projet "les gens dans l'enveloppe" : j'ai surtout aimé la partie roman, l'histoire et , surtout le style, notamment quand la petite fille parle : des phrases et des expressions magnifiques, à tel point que je me suis mise à le lire avec un carnet à côté pour les écrire.

    Je préfère ne pas vous les dévoiler et vous laisser y goûter!

  • Bonne Année et première citation

    Tous mes voeux pour cette nouvelle année, qui débute donc avec une citation commune à mes deux blogs : 

    "Un livre doit être la hache qui brise la mer gelée en nous"

    Franz Kafka

  • Bonnes fêtes !

    Les parutions sur mes blogs vont être suspendues pour quelques jours de vacances...même si les listes de mes lectures ci-jointes vont certainement continuer à se remplir. (N'hésitez pas à cliquer sur les titres pour avoir mon avis!).

    Mais je ne pouvais faire pause sans vous souhaiter de bonnes fêtes, un Joyeux Noël et une Bonne et Heureuse Année 2017.... Et voici donc la dernière citation de l'année 2016 :

     

    "Nous allons ouvrir le livre. Ses pages sont vides. Nous allons y mettre des mots sur nous mêmes. Le livre est appelé « Opportunités » et son premier chapitre est « Jour de l'an »." Edith Lovejoy Pierce

     

    Meilleurs vœux !

  • Coup de coeur tu coup de poing : Une bouche sans personne, de Gilles Marchand

    Coup de coeur et coup de poing en même temps, c'est rare... et très mérité pour ce premier roman.

    De moi même, je ne serais pas allée le lire, peu attirée d'habitude par ce qui n'à pas d'explications rationnelles. Mais je suis tombée sur le blog blablamia.canalblog. ...et la critique m'a donné envie de le lire. Heureusement!

    Un très beau livre. Qui aurait pu croire que l'histoire d'un comptable défiguré par l'Histoire, et qui raconte les drôles d'histoires de son grand-père  (j'ai adoré l'éléphant gonflable) me toucherait autant.

    Et ce fut donc le cas. Touchée par toutes les mini-histoires poétiques et pleines de fantaisie du grand-père et de ce comptable, et touchée pà la solitude des personnages, leurs histoires. 

    Coup de poing par la profondeur de ce livre, par ce qu'il révèle de notre Histoire douloureuse.

    Quelle prouesse d'avoir aussi bien sur marier les deux!