Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Adémar Créach - Page 3

  • Ébauche inspirée

    "Brume fantomatique

    Envies romantiques

    Flou artistique"

  • Ébauche givrée

    "Paysages blanchis et momifiés

    Par la matinale gelée

    Rues désertées"

  • Fraîche Ébauche (10)

    "L'hiver est arrivé 

    Le froid s'est installé 

    Températures négatives en matinée"

  • Émerveillements heureux

    "Le fait de percevoir ce qui m'entoure, lors de mes promenades en bord de mer, m'est une source infinie de joie. Je suis preneur de toutes manifestations d'émerveillements. Je suis apte à l'émerveillement. En quête." J'ai assez souvent des étonnements heureux"

     

    Olivier de Kersauson, dans Promenade en bord de mer et étonnements heureux 

  • Haïku commun à mes deux blogs

    "me voilà 

    là où le bleu de la mer

    est sans limite"

    Santoka

  • Coup de coeur : Comment tu parles de ton père

    Comme indiqué ci-contre, j'ai beaucoup aimé cette lettre d'amour à un père décédé. Sujet triste mais dont l'auteur parle avec beaucoup de tendresse et d'humour. On sourit beaucoup. J'envie surtout énormément le style de cet atueur,  qui est aussi réalisateur, dessinateur, etc... Je n'ai jamais rien lu ou vu de lui, mais j'en ai beaucoup entendu parler... et vraiment, je ne suis pas déçue de ce que je viens de découvrir. A lire donc...

  • Un an...

    Un an... qui l'eut crû? Un an que j'ai créé ce blog pour garder une trace de mes sujets d'inspiration et des livres que je lis... vous pouvez donc toujours les trouver ci-contre et découvrir ce que j'en pense en cliquant sur les titres.

    J'espère que mes lectures, éclectiques, ainsi que mes citations ou mes ébauches continueront à vous inspirer aussi...

  • Ébauche (7) hivernale

    "Enfantines émotions 

    Devant les premiers flocons

    Annonçant une blanche saison"

  • Ébauche (6) matinale

    " Premières gelées 

    Champs de brouillard enveloppés 

    Contours du réel fantasmės"

  • Esperluette - Salon du livre de Cluses

    Comme chaque année a lieu en novembre le salon du livre de Cluses, en Haute Savoie.

    Le thème de cette année est "Portrait(s)".... alors, comme il est indiqué "Venez vous faire tirer le portrait" les 19 et 20 novembre.

    Pour en savoir plus : http://www.mediatheques-cluses.fr/esperluette

     

  • Être soi-même

    Ce n'est pas une citation aujourd'hui....enfin cela en est une...mais je ne connais pas l'auteur. Il s'agit d'une phrase lue au détour d'un article de magazine,  et qui me fait réfléchir, méditer depuis : 

    "Pour pouvoir être soi-même, il faut avant tout savoir qui l'on est, être conscient de ses forces et de ses faiblesses, de ses émotions et de ses pensées. Il faut également prendre conscience que différentes parties de soi sont parfois en contradiction."

  • Ecrire..

    Citation tirée d'une des mes lectures en cours... et je me demande encore ce que j'en pense. Et vous?

     

    "Ecrire, c'est donner forme aux choses en s'appliquant, à plusieurs reprises s'il le faut, jusqu'à ce qu'elles fassent sens, pas seulement pour moi, mais aussi pour les autres, et qu'elles leur profitent."

    dans Des vies parallèles, Lucy Caldwell

  • Ebauches (5)... de saison...

    "Jaunes, vertes, rouges,

    Feuilles d'automne bougent,

    Arbres chatoyants,

    Été indien resplendissant"

  • Ecrire, rêvasser...

    "Ecrire, rêvasser, l'un ne va pas sans l'autre"

     

    Philippe Delerm, dans Journal d'un homme heureux, actuellement en cours de lecture....

  • Intuition

    Qui aurait pu croire qu'un jour je citerai ici Steve Jobs, qui a tellement incarné Apple... alors que je suis tout l'inverse d'un geek et n'ai jamais utilisé un Mac.. ou un Iphone, etc... et pourtant. Je suis tombée sur une citation qui tombe pile dans mes intérêts du moment, notamment tout ce qui touche l'intuition, la créativité. La voici donc :

     

    "Lorsque l'on s'observe un instant, on remarque à quel point il est difficile de freiner l'activité du cerveau. Plus on essaie, plus il s'agite. Mais il y a un moment où il finit par se calmer, et on peut alors l'écouter. C'est à cet instant que l'intuition se fait comprendre, et que l'on commence à tout voir plus clairement, à être plus conscient... C'est une discipline qui s'acquiert avec la pratique."  

    Steve Jobs

  • Ebauches (4)

    "Mots tracés à la plume

    Soulèvent l'enclume

    D'un lourd passé"

  • Poèmes d'amour (2)

    Et un deuxième exemple.

     

    Le Phénix (1951)

     

    Je t'aime pour toutes les femmes que je n'ai pas connues
    Je t'aime pour tous les temps où je n'ai pas vécu
    Pour l'odeur du grand large et l'odeur du pain chaud
    Pour la neige qui fond pour les premières fleurs
    Pour les animaux purs que l'homme n'effraie pas
    Je t'aime pour aimer
    Je t'aime pour toutes les femmes que je n'aime pas

    Qui me reflète sinon toi-même je me vois si peu
    Sans toi je ne vois rien qu'une étendue déserte
    Entre autrefois et aujourd'hui
    Il y a eu toutes ces morts que j'ai franchies sur de la paille
    Je n'ai pas pu percer le mur de mon miroir
    Il m'a fallu apprendre mot par mot la vie
    Comme on oublie

    Je t'aime pour ta sagesse qui n'est pas la mienne
    Pour la santé
    Je t'aime contre tout ce qui n'est qu'illusion
    Pour ce cœur immortel que je ne détiens pas
    Tu crois être le doute et tu n'es que raison
    Tu es le grand soleil qui me monte à la tête
    Quand je suis sûr de moi.

     

    Paul Eluard

  • Poèmes d'amour (1)

    Je butine actuellement dans une anthologie de poème d'amour pour les juniors (mais pas que!), faciles à réciter. Je ne résiste pas, en voici un exemple :

     

    "Je vis, je meurs, Je me brûle et me noie..." (1555)

     

     

    Je vis, je meurs ; je me brûle et me noie ;
    J'ai chaud extrême en endurant froidure :
    La vie m'est et trop molle et trop dure.
    J'ai grands ennuis entremêlés de joie.

    Tout à un coup je ris et je larmoie,
    Et en plaisir maint grief tourment j'endure ;
    Mon bien s'en va, et à jamais il dure ;
    Tout en un coup je sèche et je verdoie.

    Ainsi Amour inconstamment me mène ;
    Et, quand je pense avoir plus de douleur,
    Sans y penser je me trouve hors de peine.

    Puis, quand je crois ma joie être certaine,
    Et être au haut de mon désiré heur,
    Il me remet en mon premier malheur.

     

    Louise Labé

  • Citation issue d'une récente lecture.... A méditer!

    "Il distinguait chez eux cette volonté de ralentir, de se poser, d'écouter, et maintenant de sortir du cadre"

    dans La rentrée n'aura pas lieu, de Stéphane Benhamou

  • Récitation. Mon Stylo-Robert Gélis.

    Ce week-end, j'ai fait réciter sa poésie à mon fils. Poésie mignonne, simple, légère... et qui a tout à fait sa place ici vu son thème. Le voici donc :

     

    Mon Stylo

     

    Si mon stylo était magique
    Avec des mots en herbe,
    J’écrirais des poèmes superbes,
    Avec des mots en cage,
    J’écrirais des poèmes sauvages.

    Si mon stylo était artiste,
    Avec les mots les plus bêtes,
    J’écrirais des poèmes en fête,
    Avec des mots de tous les jours
    J’écrirais des poèmes d’amour.

    Mais mon stylo est un farceur
    Qui n’en fait qu’à sa tête,
    Et mes poèmes sur mon coeur
    Font des pirouettes.

     

    Robert Gélis

  • Ebauches (3)

    "Sourires discrets

    Gestes effleurés

    Rêves exacerbés"

  • Poésie-Louis Aragon

    Je suis actuellement plongée dans un recueil d'Aragon, Elsa, et je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager quelques vers :

     

    "J'inventerai pour toi ma rose autant de roses

    Qu'il y a de diamants dans l'eau de la mer

    Autant de roses qu'il y a de siècles dans la poussière du ciel

    Autant qu'il y a de rêves dans une seule tête d'enfant

     

    Autant qu'il peur y avoir de lumières dans un sanglot"

  • Ebauches (2)

    "Dans l'herbe allongée

    Visage par la rosée

    De larmes mouillé"

  • A la manière d'un haïku : mes ébauches

    J'inaugure aujourd'hui une nouvelle catégorie, je l'ai intitulé "Ebauches". Cela fait plusieurs mois que j'écris, par ci, par là, trois-quatre vers, selon l'inspiration du moment, l'actualité. Je me suis aperçue que je n'étais pas la seule : sans le savoir, mes ébauches se rapprochent un peu des haïkus, toute proportion gardée, car je n'en suis pas toutes les règles... (que je ne connaissais pas avant de commencer). Il y a peu, j'ai découvert aussi un livre "Instantané", de Daniel Lévy (voir ci-contre) qui est sur le même principe. Puis des blogs, etc.... Donc voici ma maigre contribution. Je vous ferais partager mes ébauches de temps en temps, au gré du vent....

     

    "Soupir de pluie

    Rideau de nuit

    Soufflent nos sentiments

    Portés par le vent"

  • Un lieu de rêve réunissant mes deux passions

    ... et donc présent sur mes deux blogs.

    Découverte au cours de mes lectures un lieu que j'ai hâte de découvrir "en vrai" lors d'un prochain passage dans la capitale : la péniche L'eau et les rêves. Qui est en fait une librairie flottante, proposant de nombreux ouvrages sur le thème de l'eau et des voyages.

    Voici le site pour en savoir plus : http://www.penichelibrairie.com/

     

  • Citation de vendredi

    "L'avenir n'est pas ce qui va arriver mais ce que nous allons en faire".

     

    Henri Bergson

  • Citation de jeudi

    "Vous avez toujours à l'intérieur de vous un refuge où vous retirez"

     

    Siddharta