Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Coup de coeur : "Arrêtes avec tes mensonges" de Philippe Besson

    J'ai été tellement bouleversée par ce dernier livre que je souhaite le mettre en avant en recopiant ici l'avis déjà publié ci-contre :

    "Bouleversant. J'ai souvent apprécié les livres de Philippe Besson, pas tous, mais souvent. Son dernier livre est bouleversant, très intime. Il y raconte son amour de jeunesse, et on se moque que ce soit avec un garçon, parfois cru, et la rencontre avec le fils de ce dernier. C'est très émouvant, et on découvre aussi comment sa propre histoire (pas seulement cet amour, mais les vacances au bord de la mer, ou autre...) a nourri ses différents livres."

    J'hésite même à le relire immédiatement... Ce dont je suis sûre c'est que je vais lire ou relire ses livres précédents pour y retrouver des traces...

  • Et dans les dernières pages.....

    Toujours dans le même livre :

    " Si tous les livres lus sont autant d'échappées belles sur les routes du monde, écrire, c'est s'inventer des chemins vierges"

    Dit l'un des personnages du Cercle de lecteurs autour d'une poêlée de châtaignes, de Jean-Pierre Otte

  • Encore quelques pages....

    Et de nouveau, on lit dans Un cercle de lecteurs autour d'une poêlée de châtaignes, de Jean-Pierre Otte :

     

    "Un livre est parfois comme un ami qui nous comprend de l'intérieur et avec lequel nous avons le sentiment de dialoguer. C'est un figure devenue familière, fidèle, plus vraie que nature, capable de douter, de pâtir, de vouloir, un ami qui pourrait aussi bien devenir un ennemi intime, un confident ou un souffre-douleur (...) Fermer un livre, c'est parfois vivre une véritable séparation."

  • Quelques pages plus loin...

    Toujours dans Un cercle de lecteurs autour d'une poêlée de châtaignes, de Jean-Pierre Otte :

     

    "J'ai compris que par la lecture on pouvait aller ailleurs, voyager dans l'espace et dans le temps, se glisser dans la peau des personnages, voir par d'autres yeux, à la faveur d'autres appétits ou d'autres passions, se créer en soi-même un univers parallèle, sans pour autant se couper du réel et de tous les impondérables du quotidien."

  • Citation livre en cours...

    Lu dans Un cercle de lecteurs autour d'une poêlée de châtaignes, de Jean-Pierre Otte :

     

    "Un livre n'existe vraiment que dès lors qu'un lecteur l'a recréé en lui-même."

  • Matin difficile

    " Yeux cernés de noir

    Ce matin dans le miroir

    Fatigue ou désespoir"

  • Citation colorée

    " La vie est une grande toile vierge ; à vous d'y ajouter le plus de couleurs possibles"

    Danny Kate  (1911-1987), artiste américain 

  • Ebauche émerveillée

    "Ce matin au réveil

    Neige et soleil

    Font du paysage une pure merveille"

  • Ébauche hivernale

    "Hiver trop long

    Plus de saison

    Propice à la création"

  • Lu en exergue

    « J’écris pour me parcourir. »  Henri Michaux, Passages.

  • Petit poème jeunesse à déguster

    Parc sous la pluie

    Rolande Causse

     

    Des gouttes tombaient.

    Des pages blanches sur les genoux,

    Une fille écrivait.

     

    Chant du papier froissé,

    Chute de la pluie.

     

    Et le rire moqueur

    De la terre détrempée.

  • Citation littéraire et gourmande

    "Lire, c'est boire et manger. L'esprit qui ne lit pas maigrit comme le corps qui ne mange pas"

    Victor Hugo

  • Propositions de lectures

    Comme depuis plus d'un an maintenant, vous pouvez trouver ci-joint mes lectures, et en cliquant dessus, connaître mon avis...Et en tenir compte, ou pas!

    Je suis très contente de débuter l'année  (j'ai un peu triché : je l'ai commencé en 2016 et fini en 2017) avec le projet "les gens dans l'enveloppe" : j'ai surtout aimé la partie roman, l'histoire et , surtout le style, notamment quand la petite fille parle : des phrases et des expressions magnifiques, à tel point que je me suis mise à le lire avec un carnet à côté pour les écrire.

    Je préfère ne pas vous les dévoiler et vous laisser y goûter!

  • Bonne Année et première citation

    Tous mes voeux pour cette nouvelle année, qui débute donc avec une citation commune à mes deux blogs : 

    "Un livre doit être la hache qui brise la mer gelée en nous"

    Franz Kafka