Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Ecrire..

    Citation tirée d'une des mes lectures en cours... et je me demande encore ce que j'en pense. Et vous?

     

    "Ecrire, c'est donner forme aux choses en s'appliquant, à plusieurs reprises s'il le faut, jusqu'à ce qu'elles fassent sens, pas seulement pour moi, mais aussi pour les autres, et qu'elles leur profitent."

    dans Des vies parallèles, Lucy Caldwell

  • Ebauches (5)... de saison...

    "Jaunes, vertes, rouges,

    Feuilles d'automne bougent,

    Arbres chatoyants,

    Été indien resplendissant"

  • Ecrire, rêvasser...

    "Ecrire, rêvasser, l'un ne va pas sans l'autre"

     

    Philippe Delerm, dans Journal d'un homme heureux, actuellement en cours de lecture....

  • Intuition

    Qui aurait pu croire qu'un jour je citerai ici Steve Jobs, qui a tellement incarné Apple... alors que je suis tout l'inverse d'un geek et n'ai jamais utilisé un Mac.. ou un Iphone, etc... et pourtant. Je suis tombée sur une citation qui tombe pile dans mes intérêts du moment, notamment tout ce qui touche l'intuition, la créativité. La voici donc :

     

    "Lorsque l'on s'observe un instant, on remarque à quel point il est difficile de freiner l'activité du cerveau. Plus on essaie, plus il s'agite. Mais il y a un moment où il finit par se calmer, et on peut alors l'écouter. C'est à cet instant que l'intuition se fait comprendre, et que l'on commence à tout voir plus clairement, à être plus conscient... C'est une discipline qui s'acquiert avec la pratique."  

    Steve Jobs

  • Ebauches (4)

    "Mots tracés à la plume

    Soulèvent l'enclume

    D'un lourd passé"

  • Poèmes d'amour (2)

    Et un deuxième exemple.

     

    Le Phénix (1951)

     

    Je t'aime pour toutes les femmes que je n'ai pas connues
    Je t'aime pour tous les temps où je n'ai pas vécu
    Pour l'odeur du grand large et l'odeur du pain chaud
    Pour la neige qui fond pour les premières fleurs
    Pour les animaux purs que l'homme n'effraie pas
    Je t'aime pour aimer
    Je t'aime pour toutes les femmes que je n'aime pas

    Qui me reflète sinon toi-même je me vois si peu
    Sans toi je ne vois rien qu'une étendue déserte
    Entre autrefois et aujourd'hui
    Il y a eu toutes ces morts que j'ai franchies sur de la paille
    Je n'ai pas pu percer le mur de mon miroir
    Il m'a fallu apprendre mot par mot la vie
    Comme on oublie

    Je t'aime pour ta sagesse qui n'est pas la mienne
    Pour la santé
    Je t'aime contre tout ce qui n'est qu'illusion
    Pour ce cœur immortel que je ne détiens pas
    Tu crois être le doute et tu n'es que raison
    Tu es le grand soleil qui me monte à la tête
    Quand je suis sûr de moi.

     

    Paul Eluard

  • Poèmes d'amour (1)

    Je butine actuellement dans une anthologie de poème d'amour pour les juniors (mais pas que!), faciles à réciter. Je ne résiste pas, en voici un exemple :

     

    "Je vis, je meurs, Je me brûle et me noie..." (1555)

     

     

    Je vis, je meurs ; je me brûle et me noie ;
    J'ai chaud extrême en endurant froidure :
    La vie m'est et trop molle et trop dure.
    J'ai grands ennuis entremêlés de joie.

    Tout à un coup je ris et je larmoie,
    Et en plaisir maint grief tourment j'endure ;
    Mon bien s'en va, et à jamais il dure ;
    Tout en un coup je sèche et je verdoie.

    Ainsi Amour inconstamment me mène ;
    Et, quand je pense avoir plus de douleur,
    Sans y penser je me trouve hors de peine.

    Puis, quand je crois ma joie être certaine,
    Et être au haut de mon désiré heur,
    Il me remet en mon premier malheur.

     

    Louise Labé

  • Citation issue d'une récente lecture.... A méditer!

    "Il distinguait chez eux cette volonté de ralentir, de se poser, d'écouter, et maintenant de sortir du cadre"

    dans La rentrée n'aura pas lieu, de Stéphane Benhamou

  • Récitation. Mon Stylo-Robert Gélis.

    Ce week-end, j'ai fait réciter sa poésie à mon fils. Poésie mignonne, simple, légère... et qui a tout à fait sa place ici vu son thème. Le voici donc :

     

    Mon Stylo

     

    Si mon stylo était magique
    Avec des mots en herbe,
    J’écrirais des poèmes superbes,
    Avec des mots en cage,
    J’écrirais des poèmes sauvages.

    Si mon stylo était artiste,
    Avec les mots les plus bêtes,
    J’écrirais des poèmes en fête,
    Avec des mots de tous les jours
    J’écrirais des poèmes d’amour.

    Mais mon stylo est un farceur
    Qui n’en fait qu’à sa tête,
    Et mes poèmes sur mon coeur
    Font des pirouettes.

     

    Robert Gélis

  • Ebauches (3)

    "Sourires discrets

    Gestes effleurés

    Rêves exacerbés"