Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Coup de coeur "Palermo Solo" Philippe Fusaro

    Cet auteur a tout pour me plaire : il est libraire, d'origine Italienne, aime donc l'Italie et habite maintenant en Rhône-Alpes. Et il doit aimer le cinéma, étant donné les acteurs croisés ici et là dans son roman. Je l'avais découvert avec "L'Italie si j'y suis", roman poétique, tendre qui fait ressentir la beauté et la chaleur italienne. J'ai voulu continuer ma découverte avec "Palermo Solo", comme indiqué ci-contre... et j'ai adoré.

    L'histoire de ce baron reclus à cause de la mafia dans un Grand Hotel, qui mettra dix ans à sortir de sa chambre, à rencontrer des connus et des inconnus, à connaître l'amour fort, fou et court, qui restera plus de cinquante ans, ainsi... est passionnante. Malgré la presque unité de lieu, la solitude du personnage principal... à moins que ce ne soit une rumeur. Et saura-t-on jamais s'il s'agit d'Ava Garner

    J'ai adoré. L'alternance du récit et des pensées du baron est sympathique, mais surtout, c'est juste... beau. Bien écrit, avec de très belles phrases et donc images. Un livre qui donne envie de se mettre à écrire... et dans la même minute suspend votre envie : il sera tellement difficile d'écrire des choses aussi belles... 

  • Réflexions royales

    Réflexions de la Reine des lectrices, d'Alan Bennett :

     

    "Je perçois la littérature comme une immense contrée : je me suis mise en route vers ses confins les plus extrêmes, en sachant que je ne les atteindrai jamais."

    "On n'écrit pas pour rapporter sa vie dans ses livres, mais pour la découvrir."

  • Citation surprenante

    "Ecrire est un travail solitaire, éprouvant comme traverser l'Atlantique dans une baignoire" Stephen King

  • Coup de coeur "L'Homme de ma vie" de Yann Queffélec

    Comme expliqué dans la liste de mes envies littéraires de juin, j'ai osé enfin lire Yann Queffélec après avoir assisté à une conférence et échangé quelques mots avec lui. Il était plein d'humour. Et l'on retrouve cet humour, et son amour pour son père, malgré une relation difficile dans son dernier livre "L'Homme de ma vie " (son père donc).

     

    Livre très agréable à lire, et très bien écrit. Je suis ravie d'avoir découvert - même si cela se fait tardivement - cet auteur, et je n'ai qu'une envie désormais : découvrir d'autres livres de Yann Queffélec, voire de son père peut-être, Henri Queffélec. Coïncidence énorme : ce livre, "l'Homme de ma vie" a reçu le Prix des Hussards 2016. Ce prix doit son nom aux "Hussards"et à un livre de Robert Nimier, père de Marie Nimier... rencontrée aussi à Talloires et lue juste avant! Décidément des histoires de famille!

     

    Plusieurs extraits à propos de la mer à retrouver sur mon autre blog L'Iroise Fêlée (Les Queffélec sont bretons, ne l'oublions pas!). Et un concernant l'écriture à découvrir ci-dessous :

     

     "Pour ma part, je ne crois pas un instant qu'un texte génial ou non ait besoin d'être soutenu par une intention. Règle d'or en Littérature : ne jamais expliquer. Pourquoi l'auteur a-t-il écrit ça? Pour s'en débarrasser ni plus ni moins, pardi ! se vider la tête d'une épine irritative que le talent peut transformer en violon, quand la prétention ne fait pas une scie."

     

    Yann Queffélec, L'Homme de ma vie.

  • La poésie est indispensable...

    "Tout homme bien portant peut se passer de manger pendant deux jours, de poésie, jamais."

    Charles Baudelaire

  • Quelques vers pour l'inspiration

    Dans la liste de mes lectures ci-jointes apparaît Yvon le Men... pour plusieurs raisons. Vous trouverez ci-dessous les quelques vers qui m'ont le plus marqués dans ses poèmes. J'aimerais être capable d'écrire de manière aussi belle, les sensations procurées pour les livres et la poésie. A savourer, à méditer...

     

    "C'est une belle journée

    Nous avons marché à travers landes et livres

    Avec quelques pas on peut se dire un vers

    Avec quelques vers on peut se dire une vie"

     

    Dans La Nuit Bleu Marine, d'Yvon Le Men

  • Sables mouvants-Jacques Prévert

    Paroles, le recueil de poèmes de Jacques Prévert, n'apparaît pas dans la liste de mes lectures ci-jointes... parce que je ne le "lis" pas d'une traite. Je picore de temps en temps des textes, des poèmes. Et je suis tombée hier sur un très beau texte que vous trouverez ci-dessous... et sur mon blog cousin "L'Iroise Fêlée"... 

     

    SABLES MOUVANTS

     

     Jacques Prévert

     

    Démons et merveilles
    Vents et marées
    Au loin déjà la mer s’est retirée


    Et toi
    Comme une algue doucement caressée par le vent
    Dans les sables du lit tu remues en rêvant


    Démons et merveilles
    Vents et marées
    Au loin déjà la mer s’est retirée


    Mais dans tes yeux entrouverts
    Deux petites vagues sont restées


    Démons et merveilles
    Vents et marées
    Deux petites vagues pour me noyer.

     

  • Citation imprévisible...

    "Nul n'est à l'abri de l'imprévisible événement qui réoriente du tout au tout un chemin d'existence". Peter Sloterdijk

  • Dédicace-Marie Nimier

    J'avais déjà lu son dernier livre, donc j'en ai acheté un autre sur place pour lui faire dédicacer. Je lui ai dit que j'aimais bien la photo en couverture et elle m'en a raconté l'histoire. C'est avec elle que j'ai le plus longtemps discuté... et j'ai ressenti exactement ce qu'elle a écrit : un bel échange. Pour une belle rencontre.